« Macrolides et grossesse » : une étude observationnelle britannique

« Une vaste étude observationnelle, publiée dans le British Medical Journal en février 2020, portant sur 104 605 enfants nés au Royaume-Uni entre 1990 et 2016 rapporte que  l’utilisation de macrolides au cours du premier trimestre de la grossesse, était associée à une augmentation de 55 % des risques de malformations congénitales majeures, comparativement à l’utilisation de la pénicilline. »

Lire l’article et son résumé ici