Mycophenolate (CELLCEPT®, MYFORTIC® et leurs génériques) et malformations

10 février 2020 : L’ANSM rappelle les contre-indications de cet immunosuppresseur : Les patientes doivent être pleinement informées par leur médecin des risques sur la grossesse associés à la prise du traitement et des mesures à respecter pour limiter ces risques.

Lire l’article ici